Vous venez d'admirez le slendide panorama de la petite chapelle de Mortain et tournez les talons lorsqu'au loin, vous voyez flotter un drapeau américain. Une plaque commémorative célèbre la libération de 1944. Mais vous ne pouvez que difficilement imaginer que vous êtes au coeur du théâtre des opérations. En août 1944, alors que les soldats allemands opposent une solide résistance, les soldats américains tiennent la cote 314, c'est à dire l'endroit où flotte ce fameux drapeau. Un régiment de 950 hommes,"le bataillon perdu", essuie de violentes attaques, six jours durant. A l'issue de cette bataille, seuls 376 d'entre eux s'en sortiront vivants.
La contre-attaque de Mortain a causé 15 000 pertes humaines (5000 Américains et 10 000 Allemands).
Ce drapeau mérite de flotter encore longtemps pour lutter contre l'oubli.
Yann

Office de tourisme Office de tourisme