Couronnant un îlot de granit au coeur d’une baie théâtre des plus grandes marées d’Europe, l’abbaye du Mont-Saint-Michel fut tour à tour un monastère célèbre, une forteresse inviolée et une prison redoutable.

Dans le strict respect des règles sanitaires gouvernementales, l’abbaye a modifié ses conditions d’accès. Il est obligatoire dorénavant de réserver au préalable son créneau de visite.

Fondé à la demande de l’archange Michel par l’évêque d’Avranches Aubert, le premier sanctuaire fut consacré le 16 octobre 709. Il allait devenir le coeur d’une grande abbaye bénédictine, célèbre au Moyen Âge pour son trésor et sa riche bibliothèque.

Devenue prison à la Révolution française, l’Abbaye fut magnifiquement restaurée à partir de la fin du XIXe siècle. Elle est aujourd’hui ouverte au public toute l’année et gérée par le Centre des monuments nationaux. Le circuit de visite permet de découvrir l’ensemble des espaces dédiés à la vie quotidienne (réfectoire, cloître, scriptorium), à la vie religieuse (église abbatiale, chapelles, cryptes) et à l’accueil des pèlerins (aumônerie, salle des hôtes).

Un chef d’oeuvre d’architecture

Le plan de l’abbaye ne peut être rapproché à celui d’aucun autre monastère.

Les bâtiments défient les lois de l’équilibre, s’enroulant tout autour de la pointe du rocher. Ils offrent un panorama des connaissances techniques de l’architecture religieuse médiévale, de l’époque carolingienne jusqu’au gothique flamboyant. Au sommet, l’église abbatiale repose sur des cryptes construites à même le rocher. À côté de l’église et des monastères romans élevés entre le Xe et le XIIe siècle, les moines et leurs bâtisseurs ont édifié au début du XIIIe siècle un chef-d’oeuvre de l’architecture gothique normande, la Merveille, composée de deux bâtiments sur trois niveaux. Son cloître, suspendu entre ciel et terre, mêle harmonieusement granit de Chausey, pierre de Caen et marbre anglais de Purbeck.

Cloitre de l'Abbaye du Mont Saint Michel
Cloître de l’Abbaye du Mont Saint Michel
«  La Merveille, cette superposition prodigieuse de tous les genres d’architecture qu’employa le Moyen Âge ! »

Un haut-lieu spirituel

L’archange Michel, dont le nom signifie en hébreux « qui est comme Dieu », apparaît dans la Bible comme le chef des légions célestes, souvent représenté en chevalier armé combattant Satan. Son culte, venu d’Orient au Ve siècle, se développe dans tout l’Occident et fait du Mont-Saint-Michel l’un des plus grands pèlerinages de la Chrétienté, au même titre que Rome, Saint-Jacques-de-Compostelle et Jérusalem.
Pour accueillir les pèlerins, une première communauté de Bénédictins s’installe au Mont en 966, substituée en 1622 par des Mauristes. Chassés à la Révolution française, les religieux réinvestissent les lieux en 1966, année du millénaire de la fondation de l’abbaye. Depuis 2001, douze frères et soeurs des Fraternités Monastiques de Jérusalem ont pris le relais ; ils célèbrent tous les jours les offices à l’abbatiale et accueillent pèlerins et visiteurs du monde entier. 

Le culture de l’archange à travers l’Europe

Le rocher normand n’est pas le seul lieu consacré à Saint-Michel : d’autres sanctuaires se déploient tout au long d’une ligne appelée l’épée de l’Archange, qui traverse l’Europe en direction de Jérusalem. Parmi les principaux : 

Depuis des siècles, un réseau de chemins de pèlerinage appelés chemins du paradis relie ces sites au Mont. Encore aujourd’hui, il est emprunté par des Miquelots avec leur crédenciale, mais aussi par des randonneurs et des personnes en quête de sens. Depuis 1998, ce réseau est réhabilité et promu pas l’association Les Chemins du Mont Saint-Michel.

abbaye du Mont saint Michel

La visite de l’Abbaye

Le monument continue de rayonner au XXIe siècle par sa programmation culturelle variée : en plus des visites classiques et thématiques, il propose des concerts, des expositions, des spectacles contemporains…

À votre tour, poussez les portes et entrez dans l’histoire de ce lieu unique au monde. Une envie de parcourir les toits du choeur ? Choisissez la visite « Dans le ciel de l’archange ». Un moment pour petits et grands ? Optez pour la « Visite famille ». Curieux de découvrir les cachots et l’abbaye prison ? Réservez la visite « La Bastille des mers et ses cachots » ! 

Ouverture :

  • Du 2 janvier au 30 avril : Ouvert tous les jours de 9h30 à 18h00
  • Du 2 mai au 31 août : Ouvert tous les jours de 9h30 à 18h30.
  • Du 1er septembre au 31 décembre : Ouvert tous les jours de 9h30 à 18h00

La dernière entrée se fait une heure avant la fermeture (dernier créneau : 16h45).

Conditions d’accès saison 2020 :

Depuis le lundi 15 juin 2020, le public découvre (ou redécouvre) l’abbaye du Mont-Saint-Michel dans de nouvelles conditions d’accueil et de visites avec notamment :

  • le port du masque obligatoire dès 11 ans ;
  • l’achat des billets d’entrée exclusivement en ligne avec réservation d’un créneau de passage via le site Internet www.abbaye-mont-saint-michel.fr , ou directement à l’accueil de nos Office de Tourisme. Les entrées des personnes bénéficiant de la gratuité (enfants, carte d’invalidité, etc) doivent impérativement réserver leur créneau horaire également.
  • la mise à disposition de gel hydroalcoolique ;
  • la découverte des différentes salles du monument est possible en visite individuelle, audioguidée ou accompagnée d’un guide conférencier.
  • un parcours de visite balisé afin de respecter les règles distanciation.

Un sens de visite unique et un nombre de visiteurs limité visent à assurer la protection de tous, visiteurs et agents.

Fermeture :

  • 1er janvier
  • 1er mai
  • 25 décembre

*Ressortissants de l’Union Européenne – hors groupe scolaire

Les animaux ne sont pas autorisés dans l’abbaye (ils sont acceptés dans le village).

Centre des monuments nationaux
Abbaye du Mont-Saint-Michel
50170 Le Mont-Saint-Michel
Tel. 02 33 89 80 00
Site Internet de l’Abbaye