Avatar

Par pauline

Mais quel est donc ce petit animal qui broute l’herbe rase sur ces grandes étendues entre la terre et la mer face au Mont Saint-Michel ? C’est le célèbre mouton de prés-salés !

Moutons au Mont Saint Michel - pré salé

Les prés-salés, ce sont avant tout ces prairies herbagères recouvertes régulièrement par la mer, lors des grands coefficients de marée. Cette caractéristique des marais salés, permet l’élevage pastoral des moutons. Cela confère à leur chair un goût inimitable. C’est grâce à cette végétation dite halophyte, car adaptée à la salinité du sol, que le mouton obtiendra ce caractère gustatif si particulier.

Malgré ce que l’on pourrait penser, sa viande n’a pas un goût salé prononcé, mais sa saveur est reconnue plus fine qu’un agneau de pays classique.

Un peu d’histoire

La pratique de cet élevage est très ancienne. Dès le XIème siècle, les moines de l’abbaye du Mont Saint-Michel ont un droit de « brebiage », c’est-à-dire qu’ils pouvaient choisir la plus belle brebis dans chaque troupeau des exploitations voisines. Le développement des pèlerinages au Mont Saint-Michel permet de faire connaitre ce met à travers de nombreuses régions, grâce aux récits des nombreux pèlerins.

Au XXème siècle, avec l’arrivée des premiers « touristes », l’agneau de prés-salés cultive sa renommée. Depuis la Seconde Guerre Mondiale, on associe l’image du Mont Saint-Michel à ce produit gastronomique local.

Le saviez-vous ?

L’agneau de prés-salés du Mont Saint-Michel est une Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) de la Manche depuis 2009. En 2014, il obtient le label Appellation d’Origine Protégée (AOP), reconnu au niveau européen. Ces appellations impliquent de suivre un mode d’élevage strict, garantissant la qualité de l’agneau. Les races, destinées à recevoir ces appellations d’origine, doivent pouvoir vivre dans des conditions de pâturage particulières. Le mouton de l’avranchin en fait notamment parti.

Une marque commerciale a même été créée : le Grévin, avec pour but la promotion de ce produit de qualité : l’agneau de prés-salés.

Moutons au Mont Saint Michel - pré salé
Les moutons pâturant dans les prés-salés

Bon à savoir 

L’agneau de prés-salés naît durant les mois d’hiver, sous la surveillance assidue de ses éleveurs passionnés, qui perpétuent ce savoir-faire. Il pâture au moins 70 jours sur ces herbus afin d’obtenir le label AOP.

On le trouve plutôt à partir de mai-juin. Mais historiquement, l’agneau de prés-salés se déguste surtout à l’automne et à Noël.

A savoir : A Pâques, il n’atteint pas encore la période requise, nous ne pouvons donc pas le trouver dans nos assiettes à cette période !

Moutons de prés-salés

Et la salicorne, qu’est-ce que c’est ?

La salicorne est une plante halophile qui pousse sur les herbus. Elle est broutée par les moutons de prés-salés. Cette petite plante, faite de tiges tendres et charnues, est principalement récoltée en mai et juin. Elle peut se consommer cuite ou crue, nature ou en vinaigrette, seule ou en salade avec d’autres ingrédients.

Sur le même thème

Vous aimerez aussi

Le Cheval, star de la Normandie.

Le Cheval, star de la Normandie.

Les animaux de la Baie

Des moutons au rythme des saisons

Des moutons au rythme des saisons

Les animaux de la Baie

Le blog

Le blog