Aux portes de la Normandie et de la Bretagne, Pontorson allie un riche patrimoine culturel, des chemins de randonnée et des anciens moulins à vent.

Pontorson, porte du Mont 

Située à 10 kilomètres du Mont Saint-Michel, Pontorson tient son nom du pont aujourd’hui disparu, qui traversait le Couesnon. Construit par un capitaine nommé Orson, le pont d’Orson devint ainsi Pontorson. 

A Pontorson se tient chaque mercredi le marché dans les rues et sur la place de la Mairie.

Une ville aux origines médiévales

Fondée sous le règne de Guillaume Le Conquérant, Pontorson n’a aujourd’hui que très peu de vestiges de son passé médiéval, si ce n’est son église, Notre Dame de la Paix.

Edifiée sur le vœu de Guillaume le Conquérant, elle fût bâtie par les mêmes compagnons qui ont construit l’Abbaye romane du Mont Saint-Michel.

Eglise de Pontorson

Depuis le chevet de l’église, on emprunte la rue du château, pour arriver devant un autre vestige médiéval de la ville : la Maison Romane, de son vrai nom la maison « Guischard de la Ménardière ». 

Dans la tourmente des Guerres de Religion 

La ville de Pontorson est également liée aux guerres de religion, entre catholiques et protestants, qui ont secoué la France au XVIe siècle. En témoigne aujourd’hui encore, son temple protestant, nommé également le Prêche, unique bâtiment protestant de la Manche antérieur à l’édit de Nantes de 1598. C’est le comte de Montgomery, descendant des Montgomery de Ducey, qui amena à Pontorson le protestantisme dans les années 1590. 

Au fil de l’eau 

Ce cours d’eau qui traverse Pontorson, c’est le Couesnon. Ce fleuve est historiquement la frontière entre la Bretagne et la Normandie. Parfois capricieux, toujours bougeant en baie, un adage lui est même lié. 

Le Couesnon, dans sa folie, 
a mis le Mont en Normandie. 

Aujourd’hui, la frontière avec nos voisins bretons est située à 4 kilomètres à l’Ouest du Couesnon, mais le fleuve n’en reste pas moins un atout important pour la ville. Que ce soit pour la pêche, le kayak ou faire du vélo le long de la voie verte !

Labellisée Station Verte depuis le 22 janvier 2008, la ville et ses commerces nous garantissent une ville écotouristique, écoresponsable. En un mot, verte ! 

La Route des Moulins 

Direction le Mont Saint-Michel !

En quittant la ville par le nord, on traverse les plans maraîchers. Le Mont se dessine enfin au loin devant nous, mais sur les crêtes des collines, on voit encore nos anciens moulins. 

Moidrey et son moulin 

Moulin de Moidrey - Pontorson

Construit à la fin du XIXe siècle, et inscrit au patrimoine mondial depuis 2007 comme partie du site Mont Saint-Michel et sa baie, le moulin à vent de Moidrey est toujours en activité. Le meunier y fabrique de la farine, à la seule force du vent. Farine de blé, de seigle, de sarrasin, d’avoine, d’orge et bien plus encore. 

Depuis le moulin, on a une vue imprenable sur les polders, le Mont Saint- Michel au loin ou l’hippodrome en contre bas. 

Qu’il y fait beau voir ! 

On reprend la route, dite des moulins, vers le Mont. Sur le chemin, d’autres moulins sont visibles, parfois sans leur tête. Et nous arrivons dans une commune, la dernière avant notre arrivée au Mont : Beauvoir

Beauvoir - voie verte

Autrefois, ce petit bourg portait le nom d’Astériac. La légende raconte que dans les premiers temps de la fondation du Mont Saint-Michel, des clercs rapportèrent au Mont Saint-Michel les reliques de l’archange. Alors qu’ils traversèrent le village d’Astériac, une femme aveugle de naissance trouva la vue. Elle s’exclama alors « Qu’il y fait beau voir ! ». 

Un barrage hors normes 

Depuis Beauvoir, poursuivons notre route en empruntant la voie verte, toujours en direction du Mont Saint-Michel. Encore trois kilomètres, et nous arrivons devant le barrage sur le Couesnon. 

Achevé en 2009, le barrage fonctionne sur le principe de lâchers d’eau. Peu de temps après la haute mer, les vannes du barrage sont fermées, permettant alors au Couesnon de servir de retenue d’eau, tandis que la mer se retire. Ainsi, six heures après la haute mer, les vannes s’ouvrent de manière progressive, chassant sur son passage les sédiments accumulés autour du Mont Saint-Michel

Barrage sur le Couesnon - Mont Saint Michel

Envie d’en savoir plus sur le barrage ? Rendez-vous sur le site du Projet Mont Saint- Michel