Quel plaisir de déambuler sur les marchés de la baie et d’aller à la rencontre des producteurs et artisans locaux.

Nos artisans et producteurs, il faut prendre le temps de les découvrir, d’échanger avec eux et de goûter leurs produits locaux. On y découvre le savoir-vivre normand, où la convivialité rime avec les spécialités locales et le savoir-faire de nos artisans.

Des produits, il y en a plein au fil des allées des marchés. C’est le temps propice pour emporter avec soi les délices et produits typique du territoire. 

Les marchés de la baie

  • Lundi : Saint-James, Juvigny-les-Vallées
  • Mardi : Ducey-les-Chéris, Sourdeval
  • Mercredi : Saint-Hilaire-du-Harcouët, Pontorson
  • Jeudi : Avranches (alimentaire seulement), Saint-Pois, Ger, Le Teilleul
  • Vendredi : Brécey, Sartilly-Baie-Bocage, 
  • Samedi : Avranches, Mortain-Bocage
  • Dimanche : Barenton, Saint-Jean-le-Thomas (seulement en juillet-août)

Les produits phares de notre destination : 

Côté terroir : 

  • Les légumes des polders,
  • L’agneau de prés-salés, l’andouille,
  • Cidres et poiré de nos cidreries,
  • Moules de bouchot et huîtres de la baie,
  • Miel, caramel, confitures et biscuits,
  • Le beurre, le fromage, la crème fraîche (et leurs déclinaisons en fromage)
  • Sans oublier la fameuse teurgoule !

Côté artisanat : 

  • Les poteries,
  • Les bijoux,
  • Les pulls marins.

Ensuite, une fois rentré à la maison, je prépare un bon repas normand avec des R’cettes bin d’ché nous !

Le marché de Saint-Hilaire-du-Harcouët : 

C’est dans cette commune labellisée Station Verte et Famille Plus qu’a lieu tous les mercredis le plus beau marché de notre territoire !

Surprenons nos cinq sens en déambulant sur le marché…

marchés locaux - Saint Hilaire

Impossible de ne pas être attiré par les savoureuses odeurs de saucisse grillées qui embaument le marché de Saint-Hilaire-du-Harcouët. Ce « hot dog » version normande est un incontournable à ne pas manquer quelle que soit l’heure à laquelle vous arrivez sur le marché.

La galette saucisse met tous les sens en éveil  :

  • L’ouïe d’abord, lorsque la pâte vient s’étaler sur la galettière brulante et qu’elle crépite en cuisant ; tandis que la saucisse de son côté grésille sur le grill.
  • L’odorat, qui cherche dans les fumées et vapeurs toutes les promesses gustatives de cet encas.
  • La vue de cette saucisse qui soudain se cache, en s’enroulant dans la galette.
  • Le toucher, lorsque la galette saucisse vous arrive toute brulante dans les mains et que vous cherchez à épargner vos paumes de la morsure de la chaleur.
  • Et enfin, la saveur incomparable de ce moment gustatif de la cuisine de rue.

Que vous soyez ketchup ou moutarde, ne partez pas de nos marchés locaux sans l’avoir goûtée !