Il y a mille et une possibilités de découvrir le Mont en famille, selon l’âge des enfants, la saison et le temps sur place.

On entend souvent dire par les visiteurs qu’on se rend au Mont Saint-Michel au moins deux fois. La première, avec nos proches lorsqu’on est enfant. Cette visite forge généralement des souvenirs impérissables, qui piochent dans l’imaginaire médiéval des forteresses et des chevaliers. Pour transmettre la magie des lieux, et peut-être revivre ces souvenirs heureux, on y retourne une fois adulte, avec les enfants ou petits-enfants.  Nos experts de territoire dévoilent les activités incontournables à faire avec les plus petits, ainsi que les informations pratiques à connaître pour profiter au maximum de cette expérience.
Mon guide de visite du Mont Saint-Michel est également l’outil essentiel pour tout savoir sur l’accès, les sites de visite et les possibilités d’hébergement et restauration intra et extra-muros. 

Découvrir l’abbaye avec des yeux d’enfant

  • L’accès à l’abbaye du Mont Saint-Michel est gratuit pour les moins de 18 ans en famille, et des visites guidées d’une heure sont proposées tous les jours sans supplément ni réservation. 
  • Pour les familles avec enfants entre 7 et 12 ans et sur réservation, des « Visites familles » didactiques et ludiques permettent de pousser des portes interdites…   (Attention, les visites familles, comme les visites guidées de l’abbaye n’ont pas lieu en ce moment, en raison du protocole sanitaire.)
  • Pendant les fêtes de fin d’année, la mise en ambiance « Mont merveilleux Noël à l’abbaye » entraîne petits et grands dans un univers magique. Des balades costumées « Contes & Histoires » sont également proposées sur réservation. 
  • Pour les ados férus d’applications numériques, il est possible de visiter l’abbaye à son rythme en téléchargeant gratuitement TimeTravel Corp : Les secrets de la Merveille, un voyage temporel ponctué d’énigmes. 
  • Côté spiritualité, les Fraternités Monastiques de Jérusalem proposent tout au long de l’année aux petits Miquelots des moments de rencontre et partage.

Faire un bond dans le passé au cœur du village médiéval

  • Un jeu de piste pour les enfants de 7 à 13 ans est en vente à l’Office de Tourisme intra-muros. Composé d’un livret enfant avec une trentaine de questions et devinettes ainsi que d’un livret adulte avec toutes les réponses, il entraîne les familles dans un parcours ludique à travers le village et jusqu’au sommet de la Merveille.
  • Comme pour l’abbaye, les ados friands de nouvelles technologies peuvent parcourir les ruelles du village et les méandres du temps avec TimeTravel Corp : Le tour du Mont en 1200 ans
  • Les quatre musées du village médiéval, gratuits pour les moins de 12 ans, sont également appréciés par les plus jeunes, qui peuvent y découvrir, entre autres, les oubliettes de l’abbaye ainsi que des scènes de vie médiévale. 

Marcher en baie à la découverte de la faune, de la flore et des sables mouvants !

  • Sur réservation, les guides de la baie proposent des balades commentées en baie accessibles aux petits pieds, comme la découverte des sables mouvants (1h30, 2 km) ou le tour du Mont (2h00, 3 km). 
  • Les petits randonneurs et les adolescents peuvent également participer à la traversée guidée aller-retour entre le Mont et l’îlot de Tombelaine (3h30, 6 km). 
  • Des sorties pédagogiques et ludiques sur les plantes et les coquillages de la Baie, sont également proposées au départ du Bec d’Andaine (commune de Genêts). 
  • Pour rencontrer les moutons de prés-salés, il faut se balader sur le GR223, qui part de l’entrée du pont-passerelle et longe la côte normande de la Baie, notamment à la Roche Torin ou au Gué de l’Épine. 

Bien préparer sa visite avec les enfants

  • La météo en Baie étant très changeante, il est conseillé de prévoir plusieurs couches de vêtements, et notamment de quoi se réparer en cas de vent ou d’averse. Des chaussures confortables sont de mise en toute saison ! 
  • Pour les balades en baie, la tenue estivale inclut un short, un pull, une bouteille d’eau, de la crème solaire et un petit sac à dos, qui sera également utile pour ranger les chaussures pendant l’activité. En hiver, la balade se fait en bottes ou chaussons néoprène et le haut du corps bien couvert. Tous les détails sont communiqués par les guides au moment de la réservation.   
  • Le Passeur est accessible avec une poussette mais le Mont Saint-Michel intra-muros, en raison de ses nombreuses marches, est difficilement praticable. Pour visiter l’abbaye il faut monter environ 350 marches, et le circuit à l’intérieur du monument inclut des passages étroits et un escalier en colimaçon. De plus, les consignes sont actuellement fermées suite à l’application du Plan Vigipirate. Il est donc fortement conseillé de privilégier le porte-bébé. Avant la visite, il est possible d’en louer un auprès de Mont Bébé, entreprise basée à Pontorson.

Suivre quelques conseils sur place

  • Pour monter à l’abbaye en passant par la rue principale ou le chemin des remparts il faut franchir environ 200 marches. Avec les enfants en bas âge, il est plus facile de monter par le chemin des Fanils, moins fréquenté et comptant juste une cinquantaine de marches. On peut redescendre ensuite par la Grande Rue ou les remparts. 
  • Extra-muros, le Centre d’Information Touristique est équipé d’un espace bébé avec une table à langer. Intra-muros, on peut changer son bébé aux toilettes payantes situées dans la cour d’entrée. D’autres toilettes se trouvent dans la rue principale et à côté de l’église paroissiale. Elles sont gratuites et ouvertes 24 heures sur 24.
  • La plupart des restaurants intra et extra-muros propose des menus enfants et est équipée de chaises hautes. Plusieurs snacks et restaurants proposent également de la vente à emporter. Pour profiter de la vue, il est possible de pique-niquer sur le barrage, à l’entrée du pont-passerelle. Intra-muros, les jardins du village, équipés de bancs et poubelles.
  • En été et lors des vacances scolaires, la fréquentation du site peut être assez forte, surtout entre 10h30 et 16h30. Il est conseillé de munir les enfants d’un bracelet d’identification avec le numéro de portable des parents et de décider ensemble d’un point de RDV s’il se perdent. Cela peut être, par exemple, l’Office de Tourisme, situé dans la Grande Rue. 

Poursuivre la découverte à la maison

Voici quelques ouvrages sur le Mont Saint-Michel adaptés aux plus jeunes :

  • Tous petits : Je colorie le Mont Saint-Michel – Dominique Ehrhard – Éditions Ouest-France.
  • Tous petits : Les coloriages Gisserot du Mont Saint-Michel – Christophe Lazé – Éditions Gisserot.
  • À partir de 3 ans : Lucien visite le Mont Saint-Michel – Collecton « Les petites histoires » – Texte de Jean-Paul Benoît, illustrations de Christophé Lazé – Éditions Gisserot. 
  • À partir de 7 ans : Les secrets du Mont Saint-Michel – Collection « La Normandie racontée aux enfants » – Estelle Vidard, Nathalie Lescaille, Jean-Benoît Durand, Gaëlle Queval – Éditions La petite Boîte. 
  • À partir de 10 ans : l’album de BD fantasy Yann, Fées et légendes – Tome 1 : Les fondations du Mont Saint-Michel – Ronan Le Breton, Guy Michel – Éditions Guymic.

Ces livres sont en vente dans les Bureaux d’Information Touristique de notre territoire (sous réserve de disponibilité).

Pour s’amuser et s’instruire en famille, La petite boîte a créé un jeu des 7 familles dédié au rocher normand : Les trésors du Mont Saint-Michel.

… et pour les nouveau-nés, en attendant qu’ils puissent s’initier aux plaisirs de la lecture, Mont chat Michel propose des bodies éco-responsables en lin fabriqués dans la Baie du Mont Saint-Michel !